Après la recette du velouté de topinambours, on vous propose cette semaine de faire le point sur quelques uns des légumes oubliés, ou vieux légumes, histoire de se les remettre en mémoire et de ne vraiment plus les oublier légumes oubliés ! A cuisiner ensemble en cocotte ou en soupe, ou séparément, au gré de vos humeurs !

Passés de mode ces vieux légumes ? Pas si sûr…

 

La courge butternut (ou doubeurre)

De texture très veloutée, elle est idéale dans une soupe, en purée, en gratin, en tarte, farcie…

Courge butternut

Les crosnes

Assez vilains d’aspect, les crosnes sont des racines au goût pourtant très fin, qui fait un peu penser à celui des noisettes. On peut les cuisiner frits, en ragoût, en gratin…

Crosnes

Le panais

Un goût proche de celui de la carotte, avec un goût légèrement sucré, mais la chair est blanche. On le râpe pour une salade de crudités, ou on le cuisine en cocotte de légumes, en purée, en soupe ou même en chips.

Panais

Le potimarron

Pas si oublié que ça, le potimarron est de la famille du potiron, avec un goût sucré qui évoque celui des châtaignes. On peut le cuisiner en soupe, en purée, en tarte, farci, en gratin…

Potimarron

Le raifort

Cousin du wasabi japonais, c’est la racine de la plante qui se mange. Un goût très prononcé donc, et très relevé surtout. On le prépare râpé, mariné, à la manière d’un condiment (dans les sauces, les vinaigrettes

Raifort

Le rutabaga

De la famille des navets, on peut le cuisiner en soupe. C’est une bonne alternative à la pomme de terre dans à peu près tous les plats.

Rutabaga

La tétragone cornue

Avec un nom pareil, on croirait un légume magique d’Harry Potter. On l’appelle aussi épinard de Nouvelle-Zélande, elle se cuisine à la manière des épinards, crue ou cuite, avec un peu de crème.

Tétragorne cornue

Le topinambour

Son goût est assez proche de celui des artichauts. On peut le cuisiner en velouté, purée, gratin, en salade à la manière d’une salade de pommes de terre, ou encore le poêler.

recette topinambours

La vitelotte

Il s’agit d’une pomme de terre bleue presque noir, avec un petit goût de châtaigne. La chair est ferme et reste violette même après sa cuisson. Plus longue à cuire que les autres pommes de terre, attention à la faire cuire à petits bouillons pour ne pas qu’elle perde sa couleur.

vitelotte

 

Et pour une cuisine plus facile et plus professionnelle, retrouvez :

 

photos credits : Nataraj Metzh-bombfofie57massdistraction, Farmanac, Alain Bachellier via photopin cc

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Share on Tumblr

2 commentaires à propos de “Concours du légume le plus moche : les légumes oubliés !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *