quel verre choisir

 

Des verres à vin il en existe des centaines, de toutes les couleurs, les qualités, les formes, les prix et de toutes les tailles. Mais il n’est pas toujours facile de savoir à quoi correspond chaque type de verre.

L’appréciation du vin est différente, voire meilleure, lorsque le verre convient à la dégustation. Ce fait est curieux, mais vos verres sont-ils appropriés aux vins que vous servez ? Le choix du verre à vin se fait par rapport à la forme, à la taille et au matériau utilisé.

Que ce soit pour du blanc, du rouge ou du rosé, le choix de la forme du verre est primordial pour sublimer un vin.

 

Forme, taille et matériau : tous les secrets pour garder les arômes d’un vin

Les grands verres à large épaule (diamètre maximal du verre) et paraison (partie basse du contenant) seront plutôt pour des vins foncés pour une concentration des arômes plus prononcée. Le but est de pouvoir agiter le vin et mélanger les goûts de celui-ci. Un verre avec une forte profondeur et large aidera à secouer le verre.

Pour les vins clairs, on choisira des verres plus refermés sur le dessus. Les vins blancs ont moins besoin de s’oxygéner et d’être agités. Le fait d’avoir seulement une légère ouverture concentre les arômes.

Afin de concentrer et de canaliser les arômes du vin vers le nez, la forme du verre doit être en forme de tulipe fermée. Le verre doit être arrondi et le bord doit être courbé vers l’intérieur.

Il faut que le haut du verre soit assez large pour laisser passer le nez et la bouche en même temps, afin que les deux puissent s’y introduire facilement lors de la dégustation.

Si le contenant du verre n’est pas assez profond, cela engendrera une trop grande surface de vin à l’air libre. Les arômes risquent de s’y échapper.

La tige du verre ne doit pas être trop courte ni trop longue car elle doit assurer l’équilibre sans toucher le corps du verre.

 

Verre Sauvignon, verre Barolo, verre à Bourgogne et flûte à champagne : les must have des verres à pieds.

 

verre-pied-sauvignonLe verre à pied Sauvignon se caractérise par une tige moyenne et une forme en tulipe pour garder les saveurs.

Il pourra convenir à beaucoup de vins. Pour commencer dans le domaine de la dégustation, ce verre est une valeur sûre à avoir dans sa collection de verres à vin.

 

verre-pied-baroloLe verre à pied Barolo se caractérise lui par une hauteur de 242 millimètres et d’un diamètre de 115 millimètres.

Il permet un mélange des arômes plus facile et accentue principalement les robes grenats.

Plus le diamètre sera grand et plus les tanins seront mis en valeur dégageant avec eux leurs propriétés biologiques.

 

flute-champagneLa flûte à champagne reste un intemporel des verres à vin. Avec sa tige moyenne et sa forme allongée, les bulles ne s’évaporent pas trop vite.

Sa forme est conçue pour que l’on puisse bien voir les bulles remonter longuement à la surface et pour concentrer les arômes.

Mais on peut également déguster le Champagne dans un verre à vin blanc : son ouverture plus large met plus en valeur en valeur le caractère vineux.

 

verre-pied-bourgogneLe verre à Bourgogne présente une base large, une ouverture plus étroite et surtout une forme très arrondie.

Cette forme lui permet de ne pas trop aérer le vin et d’en diffuser au maximum les arômes.

 

 

Conseils Essor :
Si votre verre est trop petit : les arômes seront emprisonnés. Vous ne pourrez pas déguster car vous ne pourrez ni l’incliner, ni le pencher, ni l’observer.

De-même si votre verre est trop plein, vous ne pourrez pas profiter pleinement des saveurs.

 

Astuce de dressage :  De gauche à droite, le placement des verres doit être décroissant en taille. Il commence donc toujours par les verres à eau ou les verres Bodega.

 

Cécile Ballade et Oriane Knapp

 

Et retrouvez également :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.