feuille de cuisson

 

Amateurs de cuisine légère, la cuisson sans graisse, c’est de saison l’été. Mais bien sûr, pas question que ça attache non plus. Alors pour éviter l’utilisation de graisse pour la cuisson, on peut utiliser des feuilles de cuisson en papier sulfurisé, en silicone… Et on peut aussi choisir une feuille de cuisson en tissu de verre. Parce que c’est mieux, tout simplement. On fait le point sur la question.

1. La feuille de cuisson permet des cuissons sans matière grasse, quel que soit l’ustensile de cuisine. 100% anti-adhésive, elle permet de cuire sans que les aliments n’accrochent ni se dessèchent.

2. Sous forme de toile, ou de feuilles, elle est facile à dérouler sur la plaque de cuisson. On peut aussi la découper, aux ciseaux tout simplement, à la taille voulue. Et hop, on recouvre le fond de sa poêle ou de son moule à pâtisserie.

3. Elle se lave facilement, et même plus facilement que les ustensiles de cuisine. Un coup d’éponge et d’eau savonneuse, on laisse sécher, puis on range.

4. Elle est réutilisable quasiment à l’infini. Imprégnée de PTFE – alimentaire -, elle est solide, elle ne risque pas de se déchirer, et elle résiste à de très hautes températures (plus de 300° C).

5. Elle est utilisable pour à peu près tout : aussi bien pour réaliser pâtisseries, biscuits, tartes ou pizzas que pour faire sauter des pommes de terre ou des légumes.

 

Et retrouvez également :

Un commentaire à propos de “La feuille de cuisson anti-adhésive en 5 points-clés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.