moules en silicone

 

Le débat fait rage entre artisans des moules en cuivre vs addicts des moules en aluminium, inconditionnels des moules anti-adhésifs vs fans des moules en silicone.

Eléments de débat pour savoir de quoi l’on parle et enfin, peut-être, prendre définitivement position pour le bien de nos muffins, madeleines, cannelés, tartelettes et autres savarins et tourtes.

 

mouleflex cupcakeLes moules en silicone sont tout-terrain

  • Le silicone alimentaire ne fond qu’à 1 410°C. On a donc de la marge avant de risquer le petit gâteau caramélisé au silicone.
  • Les moules en silicone résistent également très bien au froid du congélateur (jusqu’à -60°C). On peut donc aussi s’en servir pour les glaces maison.
  • Enfin ils passent au lave-vaisselle sans problème.

 

Les moules en silicone font gagner du temps

  • On peut les passer directement du congélateur au four sans passer par la case décongélation à température ambiante.
  • Avec un moule en silicone, le démoulage est facile, sans risque de casser la préparation, et donc rapide. Logique.
  • Anti-adhésifs, ils se lavent ultra-facilement.

 

Les moules en silicone sont increvables

Longue vie au silicone ! Les moules en silicone sont indéformables et indéchirables (à condition toutefois de ne pas découper directement dans le moule, ni de les récurer avec une éponge abrasive).

 

Les moules en silicone rendent moelleux

Conductibles, ils transmettent la chaleur de façon très homogène. Résultat : les préparations restent moelleuses à l’intérieur et dorées à l’extérieur avec la caramélisation des sucs, même sans graissage préalable.

 

elastomoule madeleineLes moules en silicone existent dans toutes les formes

Cannelés, barquettes, pyramides, savarins, cubes, madeleines, médaillons, tartelettes… amusez-vous et laissez libre court à votre fantaisie : les moules en silicone sont no limit et à pris tous doux !

 

Retrouvez tous vos moules et accessoires de pâtisserie sur la boutique Essor !

 

3 commentaires à propos de “Débat : pour ou contre les moules en silicone ?

  1. Super article ! Le seul bémol sur le silicone, c’est que le moule ne se « tient » pas donc on doit forcément l’utiliser sur une plaque (ou un tôle à pâtisserie ou un lèchefrite) et à ma connaissance il serait peu pertinent de l’utiliser sur une plaque de cuisson. Dans le cas de certaines préparations qui cuisent d’abord sur le feu (comme les tartes tatin) c’est donc déconseillé… mais sinon, pour tout ce qui passe au four, je trouve que c’est pertinent. Alors certes, pour un clafouti servi à même le plat on préfèrera la céramique pour des raisons d’esthétique, cependant pour tout ce qui est démoulé c’est génial (les madeleines, les financiers et surtout les canelés qui sont HYPER durs à démouler parfois). Bref je vote silicone : à la maison j’ai déjà des moules à canelés et à madeleines, et un ou deux moules à manqué. Je pense investir dans un moule à cake. Ah et, pour finir, je dois dire que la feuille de cuisson silicone réversible pour macarons est ZE accessoire indispensable (tantôt feuille de cuisson classique si on l’utilise en face A, tantôt gabarit pour de beaux macarons bien égaux avec une divine collerette sur la face B).

  2. Merci Steashaz pour ce commentaire très complet.

    En effet, on ne peut pas utiliser les moules en silicone directement sur le feu (ni sous le grill d’ailleurs). Il faut réserver leur usage pour les préparations au four (ou au congélateur, pour des glaces par exemple).

    Et oui, le principale avantage, si l’on devait résumer, des moules en silicone, c’est le démoulage ultra-facile qu’ils permettent, quelque soit la forme de la préparation. Un vrai challenge quand il s’agit de formes compliquées et/ou d’un grand nombre de pièces !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.