Il existe des poêles dans différents matériaux… Antiadhésives, en inox, en acier, en cuivre, en fonte … Difficile de s’y retrouver.

On fait le point, pour vous aider à choisir et surtout, à bien les utiliser, en fonction de ce que vous cuisinez.

bien choisir ses poeles

 

Les poêles antiadhésives (avec revêtement)

Les poêles antiadhésives sont couvertes par un revêtement, plus ou moins solide et résistant dans le temps, qui leur permet de ne pas « attacher ». Mais ce revêtement n’est pas éternel et surtout, n’est pas fait pour chauffer à haute température, au risque qu’il perde très rapidement ses propriétés antiadhésives.

On réserve donc les poêles antiadhésives aux cuissons à feu doux des aliments « fragiles » comme le poisson, les omelettes, ou encore pour réchauffer les plats en sauce…

Surtout, on renouvelle sa ou ses poêles antiadhésives au bout de quelques années d’utilisation, car le revêtement antiadhésif perd de son efficacité avec le temps.

Poêle Demeyere anti-adhésive Controlinduc 200 mm

Les différents revêtements des poêles antiadhésives :

Le PTFE (polyétrafluoroéthylène) : innofensif chauffé à feu doux, il risque cependant de dégager des vapeurs toxiques quand il est chauffé à trop haute température.

La céramique : innofensive, la céramique reste néanmoins plus fragile que l’inox ou l’acier. On l’utilise donc également plutôt à feu doux.

Les poêles en inox

Les poêles en inox figurent parmi les plus durables dans le temps. Sans revêtement antiadhésif, elles peuvent chauffer à très haute température sans risque d’altération et elles restent très faciles d’entretien.

Ce sont les poêles idéales pour faire revenir les légumes et pour toutes les cuissons à feu vif.

Les poêles en fer

Poele acier DebuyerLes poêles en acier, tout comme les poêles en inox, peuvent monter très haut en température sans aucun problème, et elles offrent en plus un avantage de taille : elle bonifient avec l’âge !

En effet, après chaque utilisation, il suffit de les rincer, sans les laver, et ainsi elles attacheront de moins en moins au fil du temps.

Ce sont les poêles parfaites pour toutes les cuissons à feu très vif. Ce sont particulièrement les poêles à privilégier pour saisir les viandes sans matière grasse : dans un premier temps la viande attache, puis ses sucs se caramélisent, ce qui permet au bout de quelques minutes de la retourner.

Les poêles en fonte

Les poêles en fonte classique accumulent et conservent la chaleur extrêmement bien et de façon homogène.

En revanche, elles mettent du temps à chauffer.

On les utilise donc pour braiser et mijoter les plats, pour cuire les crêpes ou, couvertes, pour des cuissons à l’étouffée. En revanche, elles ont très lourdes en main et ne permettent pas de saisir les aliments.

Comme les poêles en acier, elles se bonifient avec l’âge et ne s’usent jamais.

Les poêles en fonte d’aluminium

Les poêles en fonte d’aluminium sont en aluminium moulé (et non pas embouti).

Contrairement en poêle en fonte classiques, elles restent légères en main, tout en conduisant bien la chaleur.

Conclusion

Poêle à crêpes De BuyerA chaque poêle ses points forts et ses points faibles. Le mieux est donc d’en avoir… au moins une de chaque chez soi !

 

Retrouvez tous vos ustensiles de cuisine sur essor.fr

 

 

photo credit: asithappens /jc via photopin cc

 

 

2 commentaires à propos de “Bien choisir (et utiliser) ses poêles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.