C’est l’émoi dans la foodosphère. Ce n’est pas la première fois, mais depuis quelques jours les photos de plats prises au restaurant suscitent à nouveau le débat.

D’un côté quelques chefs irrités que leurs clients prennent en photo leurs créations et les postent sur les réseaux sociaux.

De l’autre les passionnés de cuisine, de gastronomie ET/OU de réseaux sociaux qui défendent leur plaisir de prendre en photo leurs repas en particulier… Et leur liberté en général.

On fait le point sur les arguments pour et les arguments contre.

 

Brindos

 

Contre les photos : les arguments défendus par certains Chefs

 

– Les photos enlèvent l’effet de surprise

– Les plats sont « nos créations, notre propriété intellectuelle »

– On risque de se faire copier

– Les photos sont rarement bien prises et donc au final, ne mettent pas en valeur les plats comme le font les photos de professionnels

– Les flashs dérangent les autres clients, de même que les positions de certains, qui peuvent par exemple se mettre debout pour prendre les plats en photo

– Le temps de faire la photo et de la poster sur Facebook, Instagram, Twitter… Le plat finit par refroidir, on n’écoute même pas le serveur ou le sommelier… Et on profite moins du moment privilégié passé au restaurant

 

La Socket

 

Pour les photos : les arguments des twittos, des instagramers… et d’autres Chefs

 

– C’est de la communication gratuite : plus on parle d’un restaurateur, mieux c’est pour lui

– C’est le bouche-à-oreille virtuel, photo à l’appui : quelle meilleure recommandation  pour un restaurant ?

– Prendre une photo avec un smartphone, ça prend quelques secondes seulement, ça ne dérange personne

– On fait ce qu’on veut… On est client, et prendre une photo nous permet d’immortaliser un agréable moment

– Ce n’est pas à partir d’une photo qu’on pourra vous voler votre recette

– Il faut bien vivre avec son temps… Bon courage à ceux qui vont interdire les photos dans leur restaurant !

– D’ailleurs certains restaurateurs ont bien compris l’intérêt de cette publicité gratuite et encouragent même leurs clients à poster des photos de leur assiette ou du restaurant, en proposant eux-mêmes un hashtag dédié et les coordonnées de leur établissement. D’autres Chefs sont eux-mêmes sur Instagram, sur Facebook ou sur Twitter… Parce qu’on n’est jamais mieux servi que par soi-même 😉

 

Chez Martin

 

Et vous ? Faites-vous des photos de ce que vous mangez ? Autorisez-vous les photos dans votre restaurant ?

 

Aller plus loin

 

 

Un commentaire à propos de “Au resto : faut-il photographier les plats qu’on commande ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.